Les environs de l’hôtel

Hotel de Ville
Compiègne

Ville impériale

Amateurs d’€histoire, de sport ou de nature trouveront à Compiègne et dans ses alentours de quoi satisfaire leurs passions.
Ville royale, puis cité impériale, Compiègne mérite largement la visite, que l’€on peut organiser à pied depuis le BEST WESTERN Hôtel les Beaux-Arts. Les touristes partiront à la découverte du riche passé de la ville, qui fut le séjour des souverains français dès l’époque de Charles le Chauve, à la fin du IXème siècle, puis résidence de chasse et siège du pouvoir à partir du XVIIIème siècle. Des musées, des églises, des cloîtres témoignent de la splendeur passée de la ville.

Compiègne

Le palais impérial et ses jardins

Le Palais de Compiègne, lieu de rencontres et de passions
Demeure conçue par Louis XV, Compiègne devient l’une des plus importantes résidences royales de la cour durant l’été et l’automne. Napoléon Ier y ajoute un décor éblouissant et Napoléon III en fait un lieu privilégié où il rassemble une partie de la société française et européenne de l’époque.
Des salles somptueuses et galeries d’apparat permettent de découvrir la vie privée des souverains et leurs amours, de Napoléon I er et Marie-Louise, à Napoléon III et l’élégante Eugénie.

 

Un joyau royal et impérial en lisière de forêt
Au détour d’allées bordées d’arbres centenaires et de sculptures à l’antique, humez les senteurs d’un jardin à l’anglaise au charme romantique.
Créé sous Napoléon Ier, le parc offre une riche floraison printanière, un jardin des roses et de poétiques promenades automnales.

Chateau
Foret
Compiègne

La forêt domaniale de Compiègne

La forêt domaniale de Compiègne est l’un des plus grands massifs forestiers de France avec une superficie de 14.885 hectares dont l’arbre le plus ancien de la forêt aurait plus de 900 ans et serait actuellement le plus vieil arbre connu en France.

Pour les amateurs de champignons, cette forêt est l’endroit idéal pour la cueillette en automne. Les promeneurs pourront peut-être apercevoir de nombreux gibiers tels que des cerfs, des chevreuils ou des sangliers  qui côtoient églises, ruines gallo-romaines et des maisons forestières.

 

La Baronne, Monique de ROTSCHILD y chassa à courre en forêt de Compiègne depuis son enfance jusqu’en 2001, tout d’abord au sein de l’équipage « Par vaux et forêts », fondé par son père puis comme maître d’équipage de « La futaie des amis », qu’elle fonda en 1961.

On compte aujourd’hui 1200km de routes cavalières et beaucoup de ces sentiers ont été aménagés en pistes cyclables et font de nos jours le bonheur des amateurs de VTT.

Compiègne

Le Golf de Compiègne

Le Golf de Compiègne fête a été créé en 1896 par le Lieutenant Fournier-Sarlovèze et réalisé par l’architecte anglais Smith.
Le Golf de Compiègne a accueilli à l’occasion de l’exposition universelle de 1900 à Paris, les 1er Jeux Olympiques masculin et féminin.
Le Golf de Compiègne est un Par 70 de 18 trous sur 5551m de long, situé à moins d’une heure de Paris par l’autoroute A1, à 200 mètres du centre de la ville de Compiègne et à l’orée de la forêt domaniale.
Son terrain, sablonneux, insensible aux précipitations, offre de bonnes conditions de jeux toute l’année.
Le golf est équipé de terrains d’entraînement avec un practice en herbe ouvert toute l’année et 2 puttings green avec bunkers d’entraînement.
On y trouve aussi un club house dont le pavillon a été construit en 1898 et un restaurant.

golf
theatre
Compiègne

le théâtre impérial de Compiègne

Ce lieu d’exception en France est né de la volonté de Napoléon III qui souhaitait un bâtiment à la hauteur des fastes qu’il offrait à ses nombreux invités lors de ses séjours réguliers à Compiègne.

C’est l’architecte Auguste-Gabriel Ancelet qui conçoit et réalise le futur Théâtre, avec l’Opéra Royal de Versailles comme l’une de ses références pour répondre au vœu de l’Impératrice Eugénie.
En juillet 1870, la guerre éclate entre la France et la Prusse. La défaite de Sedan entraîne l’abandon des travaux. Pendant plus d’un siècle, le théâtre entre alors dans un long sommeil qui dura plus de 120 ans.

Pierre Jourdan, découvre en 1986 ce lieu fabuleux laissé à l’abandon, et entreprend sa réhabilitation.
Ce chef-d’œuvre architectural d’Ancelet se confirme être un outil technique de premier plan, ses qualités architecturales et acoustiques en font un véritable joyau considéré comme l’un des théâtres les plus parfaits au monde.

Compiègne

Le vieux Compiègne

Découvrez tout ce qui a permet à la ville de Compiègne de devenir au fil du temps ce qu’elle est aujourd’hui.
Ses trésors en ont fait l’une de villes les plus agréables de Picardie.

 

JEANNE D’ARC
Pendant la guerre de cent ans, Compiègne fût assiégée et prise plusieurs fois par les bourguignons.
Le plus mémorable de ces sièges est celui de 1430 où Jeanne d’Arc, accourue dans la ville pour la défendre, et tomba le 23 mai 1430 aux mains des Bourguignons, lors d’une sortie sur la rive droite de l’Oise et fut remise aux Anglais.

 

LA VIEILLE CASSINE ET SES RUES PIETONNES

La « Cassine », est un terme Picard qui désigne une maison.
La Demeure de la « Vieille Cassine », témoigne du passé médiéval de Compiègne, tout comme ses rues piétonnes qui ont conservé le charme des quartiers anciens.

 

L’HOTEL DE VILLE ET SES PICANTINS

Joyau de l’art gothique finissant, l’Hôtel de Ville fut construit de 1498 à 1530 et restauré à la fin du XIXè siècle. La statue équestre de Louis XII orne sa façade. Au sommet du beffroi qui renferme la « Bancloque », l’une des plus anciennes cloches communales de France, les 3 « Picantins » (Langlois, Lansquenet et Flandrin) rythment les heures de leurs maillets.

VieuxCompiegne
Picantins
Compiegne-clairiere-armistice
Compiègne

la clairière de l’armistice

L’€™Armistice du 11 novembre 1918 fut signé dans la forêt de Compiègne, non loin de la gare de Rethondes. Les wagons de Foch et des plénipotentiaires allemands étaient installés sur deux voies parallèles disposées en épi, auparavant utilisées par l’€™artillerie lourde.
Au même endroit, l’€™Armistice du 22 juin 1945. Dans ce site reconstitué après 1945, chargé d’€™une histoire à  la fois glorieuse et tragique, le visiteur peut méditer devant les monuments du souvenir et visiter le mémorial abritant la copie du wagon original et de nombreux témoignages du premier conflit mondial.